Historique
Pélerinage Historique Photos Plan Contacts Messes Liturgie Liens Retour
 

La cathédrale Notre-Dame de la ville de Luxembourg est située au cœur même de la ville. L’ancienne partie de cette cathédrale est l’église de l’ancien collège des jésuites. En 1603 les jésuites de la province belge ouvrirent dans la ville de Luxembourg un collège. En 1613 fut posée la première pierre de leur église conventuelle. C’est le frère jésuite Jean du Blocque qui dressa les plans de cette église. La construction fut confiée à l’entrepreneur Ulrich Job, originaire de Lucerne. La tribune richement sculptée est l’œuvre du sculpteur Daniel Muller, originaire de Freiberg en Saxe.

Le 17 octobre 1621 l’église fut consacrée par l’évêque auxiliaire de Trèves, Georg von Helffenstein et dédiée à l’Immaculée Conception.

L’ordre des jésuites fut supprimé en 1773 et les pères jésuites quittèrent la ville.

En 1778 l’impératrice Marie-Thérèse, souveraine des Pays-Bas autrichiens, dont fit partie le Luxembourg, confia l’ancienne église des jésuites à la ville de Luxembourg. L’église devint église paroissiale sous le nom Saint Nicolas et Sainte Thérèse.

Lors des événements de la révolution française, la statue de Notre Dame, Consolatrice des Affligés, patronne de la ville et du pays, trouva sa place en cette nouvelle église paroissiale. Le Luxembourg fut occupé par les troupes françaises et l’église reçut le titre église Saint Pierre, qui fut changé en 1884 par le vicaire apostolique Jean Théodore Laurent en église Notre-Dame.

A partir de 1854 le mobilier baroque initial fut remplacé par un mobilier néo-gothique.

En 1870 le Grand-Duché fut élevé au rang d’un évêché autonome et l’église Notre-Dame devint cathédrale.

L’extension du pèlerinage à Notre-Dame de Luxembourg exigea un agrandissement de la cathédrale qui fut réalisé de 1935-1938.

Le pèlerinage annuel à Notre-Dame du Luxembourg, Consolatrice des Affligés est célébré chaque année du 3e au 5e dimanche après Pâques.